ACTUALITES
     ACCUEIL LES PERIPHERIQUES VOUS PARLENT RECHERCHER
         
 
Février/juin : Ateliers-débats de l’Université du Bien commun à Paris

Dans le cadre des Ateliers-débats de l’Université du Bien commun à Paris

A la Maison du Libre et des Communs de Paris, 226 rue Saint-Denis, 75002 Paris. Métro Strasbourg Saint-Denis. (Métro - Lignes 4,8,9)
Entrée libre et gratuite (dans la limite des places disponibles).

• Samedi 2 février de 15h à 18h30

Paris/Chamonix : l’air, un bien commun ?
Interventions, extraits vidéo, débats, verre de clôture. Session proposée et animée par Corinne Ducrey (Festival Chemin faisant de Chamonix) et Yovan Gilles (Les périphériques vous parlent).
Avec Anne Lassman-Trappier (Présidente de l’association Inspire qui œuvre pour une meilleure qualité de l’air au Pays du Mont-Blanc et membre du Conseil National de l’Air), Bernard Jomier (Médecin, Sénateur de Paris mobilisé sur les questions de pollution et de santé) et Olivier Blond (Président de Respire, association nationale pour la prévention et l’amélioration de la qualité de l’air).

L’air comme bien commun ? La question pourrait sembler naïve. Mais si l’on considère qu’en Chine, affectée sévèrement par les pollutions urbaines aux particules fines et ultrafines, on commercialise dorénavant des bouteilles d’air "propre" capturé dans les Rocheuses canadiennes, cette question prend alors tout son sens. 
Selon l’OMS (2018), 92 % de la population mondiale est exposée quotidiennement à un air contenant de hauts niveaux de polluants qui tuent 7 millions de personnes par an. Dans ce contexte, la réorientation des politiques industrielles et de transports à l’échelle autant mondiale que locale, implique une refonte écologique des modes de production et de déplacement. Mais elle se heurte à la pression de puissants lobbys biaisant et entravant bien souvent la décision politique en matière de prévention de santé publique. Celui du transport routier notamment qui freine l’action publique au pays du Mont-Blanc où la pollution génère une surmortalité humaine et animale. Par ailleurs on ne peut ignorer non plus les réticences des populations dès lors qu’il s’agit de changer ses comportements et ajuster son mode de vie à des contraintes vitales et environnementales dégradées. 
Entre les avancées significatives à Paris avec le plan parisien de santé environnementale ces dernières années et les problèmes sanitaires qui affectent la vallée de l’Arve et le pays du Mont-blanc alors que le deuxième Plan de Protection de l’Atmosphère attend encore son adoption et sa mise en œuvre, cette session sera l’occasion de mettre en perspective, avec nos invités, les actions et les stratégies engagées en faveur de l’amélioration de la qualité de l’air, sans oublier la question des inégalités territoriales devant la pollution aux microparticules.

• Samedi 9 février de 14h30 à 18h30 

Biens communs, critique du numérique et enjeux démocratiques,
Projection/intervention/débat animé par Anthony Laurent et Edouard V. Piely, journalistes à Sciences Critiques (site d’information et de réflexion critique participatif sur les sciences). Verre de clôture.
En présence de Philippe Borrel (réalisateur), Isabelle Attard (Députée européenne de 2012 à 2017) et Félix Tréguer (chercheur et membre-fondateur de l’association La Quadrature du Net).

A cette occasion, sera présenté, en avant-première parisienne, le nouveau film de Philippe Borrel, La Bataille du Libre (87 min), produit par Jérémy Zelnik et Tancrède Ramonet (Temps Noir) – la version cinéma du documentaire Internet ou la révolution du partage (55 min) qui sera diffusé sur Arte courant 2019.

• Samedi 16 mars de 14h30 à 18h30

Travail et commun. Repenser les fondations du concept de travail au XXIe siècle, au prisme du commun.
Session proposée par le collectif Roosevelt Paris/Ile-de-France.
Plateau, formes et contenus à préciser.

• Samedi 6 avril de 15h à 18h30

Les biens communs et la Relation : quelle place pour la Personne ?
Il s’agira d’un format de session créatif proposé par Violaine Hacker (Juriste, Common Good Forum) avec des moments de théâtralité.  

• Samedi 18 mai de 14h30 à 18h

Les communs et les non-humains avec Lionel Maurel, Alexandre Monnin, Sylvia Fredriksson, Nicolas Loubet.
Une réflexion sur les "milieux communs" ou l’extension des droits des humains aux conditions de leur existence (aux êtres bio-physiques dont la survie est indispensable au maintien du milieu). Comment faire commun “avec” des éléments du monde qui construisent avec nous un monde vivable ?

• Samedi 15 juin de 15h à 18h30 (sous réserve)

Le devenir des lieux et des politiques culturelles à l’aune des communs
Dans le cadre du tour de France des communs. Atelier/séminaire public ou semi-public.
Avec Stéphanie Aubin (Directrice de la Maison des Métallos), Claire Dehove (Agence Wos des Hypothèses), Bruno Caillet (Maison forte – Agen), Victoire Dubruel (Contexts), Julia Passot…
Autre proposition à préciser : Biodiversité et biopiraterie, par la Fondation France Libertés.