Productions
     ACCUEIL LES PERIPHERIQUES VOUS PARLENT RECHERCHER
         
Numéro 25
J’accuse
Imprimer

Ce texte de Marc Fèvre, vernisseur, créateur de l’Atelier Tampon, lieu d’expérimentation artistique parisien, également ami et complice d’artisans-vignerons, est dédié à tous les amateurs de vins non-dopés dans un contexte de nivellement du goût, où il nous faut reconquérir des espaces de choix réellement personnels.

La rédaction reviendra prochainement sur l’émergence d’une autre viticulture en France et sur la création d’une association de vignerons baptisée "Les jardins d’Eden", susceptible de la promouvoir.

Extrait

les paysans, qui se sentiront visés, et leurs tuteurs les banquiers les hypocrites de chez Bayer... de massacrer le petit peuple de la terre, celui qui donne tout ce qu’il est sans jamais rien demander, toi paysan je t‘accuse d’exterminer la gratuité de la Nature pour acheter des produits sensés la remplacer. T’as tué la poule aux œufs d’or en nous prenant pour des ânes alors ça suffit : chela oim avec ton don de cancer annualisé, aromatisé à la puanteur de ceux que tu laisses te dominer TU VAS MASSACRER TOUT LE PROCESSUS VITAL JUSQU’À CE QU’ON CREVE ?

Alors que FABRE, MICHOURINE, FUKUOKA ou STEINER pour ne citer qu’eux nous offrent depuis presque 100 ans les clefs d’une agriculture plus que durable même à plusieurs milliards de bouches...
sur cette terre qui ne demande qu’à donner. Au lieu de ça, par ta toute puissance merdicologique et bientôt merdécologique, toi l’ingénieur agronome, toi l’œnologue, pisse froid que la honte te submerge ou que ton salut passe par la profonde remise en cause de tout ton savoir sans saveur que tes professeurs t’ont inculqué et ce pour être sûr d’avoir tes petits 2 ou 3000 € mensuel alors là t’es prêt à distiller ton poison, qui coûte du pognon, à toute l’humanité.

Ta remise en cause est imminente et c’est ton seul salut. C’est pas la peine d’aller à la messe ou de regarder TF1 en famille tous les dimanches alors que toute la semaine tu empoisonnes à p’tit feu jusqu’à tes propres enfants !! À moins que dans une égoïste lueur d’humanité t’ais décidé avec ta femme de les faire manger bio et de leur imposer le tri sélectif (le mérite agricole n’est pas loin).

[...]